Presse-04-2022
17140
page-template-default,page,page-id-17140,bridge-core-3.0.1,qodef-qi--no-touch,qi-addons-for-elementor-1.5.3,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-28.6,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-8

Le Festival lyrique, l’événement attendu des mélomanes

Le festival se déroulera du 11 au 16 juillet. Rencontre avec les nouveaux directeurs artistiques de la manifestation : Delphine Haidan, mezzo, et Jean Michel Dhuez, journaliste et conseiller artistique à Radio Classique. Ils évoquent cet événement musical.

 

Par Propos recueillis par notre correspondante locale Monique VIENNET

Jean-Michel Dhuez, journaliste : « La musique classique m’accompagne depuis toujours. Elle est d’abord affaire d’émotions. » Photo DR

Les mélomanes se réjouissent de découvrir le nouveau programme du Festival Lyrique de Montperreux, l’un des plus prestigieux en période estivale dans le Haut-Doubs. Il réunit depuis plus de 12 ans les grands noms de l’art lyrique. Les nouveaux directeurs artistiques du Festival lyrique de Montperreux Delphine Haidan, mezzo, et Jean-Michel Dhuez, journaliste et conseiller artistique à Radio Classique, décryptent l’événement.

 

Parlez-nous de votre parcours musical.

 

Delphine Haidan (DH) : « J’ai commencé la musique à l’âge de six ans en jouant de l’alto et du piano. Le chant est venu après. Du Festival d’Aix-en-Provence en 1978 avec mes parents jusqu’à aujourd’hui, la musique a toujours été présente. Je suis par ailleurs titulaire d’une maîtrise de musicologie à la Sorbonne, puis j’ai intégré le Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Ma carrière de mezzo m’a menée dans les grandes salles du monde, de l’Opéra de Paris à La Scala de Milan, en passant par Zurich et Glyndebourne. »

La venue de la mezzo-soprano Béatrice Uria-Monzon

 

Jean-Michel Dhuez (JMD) : « Je ne suis pas musicien, mais la musique classique m’accompagne depuis toujours. Alors journaliste à France Info, j’ai présenté une chronique de musique classique, animé une émission sur France 2 « Berlingot » avec Patricia Petibon. À Europe 1, pendant onze ans j’ai interviewé de nombreux artistes classiques et présenté la matinale de France Musique. Depuis 2016, je suis animateur et conseiller artistique de Radio Classique. La musique classique est accessible à tous. Elle est d’abord affaire d’émotions. J’ai toujours essayé d’être un passeur, entre les artistes et le public. »

En France, il existe peu d’événements de ce type à la campagne avec des stars de l’art lyrique. Quels ont été vos fils conducteurs, pour cette nouvelle édition ?

DH : « Poursuivre, avec la même exigence, le magnifique travail qu’a effectué Stuart Patterson, le fondateur du Festival lyrique de Montperreux. La voix est le fondement de ce festival. Il me tient particulièrement à cœur : j’y ai chanté l’été 2018 avec la mezzo internationale, Karine Deshayes « Deux mezzos sinon rien ». C’est donc avec grand plaisir avec le soutien de Karine, que j’ai accepté avec Jean-Michel Dhuez d’assurer la direction artistique.»

JMD : «Le Festival commencera par un concert « jeunes talents », la soprano Jeanne Gérard, (Révélations lyriques des Victoires de la musique 2021). Elle proposera le 11 juillet un récital de mélodies et d’airs d’opéras. Elle sera accompagnée au piano par Antoine Polloc. Le 12 juillet, la soprano Magali Léger fera revivre Joséphine Backer. Ce récital fera écho à l’entrée l’hiver dernier au Panthéon de Joséphine Backer.

Quoi d’autres ?

JMD : Il y aura un concert de musique baroque le 13 juillet, avec la soprano Caroline Mutel et Les Nouveaux Caractères de Sébastien d’Hérin. C’est un ensemble spécialiste de ce répertoire. Il en a réalisé de magnifiques enregistrements.

Le 15 juillet aura lieu le concert de fin de stage et le concert de gala, le 16 juillet, verra la venue exceptionnelle de l’une des plus grandes chanteuses françaises : la mezzo-soprano Béatrice Uria-Monzon sera accompagnée du pianiste Marc-Olivier Poingt, pour un récital consacré à l’Espagne, avec des mélodies et des airs d’opéras.»