Figaro Antoine MATHIEU Antoine Mathieu a été formé aux conservatoires de Rueil-Malmaison et Nice, puis a suivi plusieurs masterclass avec Viorica Cortez, Teresa Berganza, Chantal Bastide et Alain Fondary. Il a participé à l’Académie Lyrique de Vendôme où il a tenu les rôles mozartiens de Figaro en 2017 et Don Giovanni en 2018. Sur scène, Antoine Mathieu a interprété Figaro des Noces de Figaro (Opéra Clandestin), le docteur Grenvil de La Traviata avec l’Orchestre Symphonique et Lyrique (Arts et Métiers à Paris), Agamemnon de La Belle Hélène (dir. Jérôme Boudin-Clauzel), Escamillo de Carmen (ms. Elizabeth Vidal, Antibes), le rôle-titre du Mikado de Gilbert et Sullivan (dir. Italo Marchini, Cathédrale américaine de Paris), Don Alfonso de Cosi fan tutte (dir. Jean-Marie Curti, Opéra-Studio de Genève), Belcore de L’Elixir d’Amour (mise en scène Angélique Ballue), Albert de Werther (dir. Michèle Voisinet, Pézenas), André Thorel de Thérèse (dir. Irina Kataeva, Paris), Schaunard de La Bohème (dir. Michèle Voisinet, Pézenas) et le Baron de La Vie Parisienne (ms. Yves Coudray, Boulogne).
Il se produit régulièrement en concert : Voyage d’Hiver de Schubert à la Mairie de Paris, les “Grandes Voix de demain” avec le Centre d’Art Lyrique de la Méditerranée, avec les jeunes chanteurs solistes du Bolchoï en 2013, au Tremplin Lyrique du Cercle lyrique de Nîmes, Requiem de Duruflé avec le RBS Europa Choir (dir. Jeremy Jackman) à la Cathédrale américaine de Paris. En 2015 il est soliste pour l’ensemble Res Lyrica lors de concerts aux Billettes, à la Trinité et à la Madeleine à Paris. En 2016, avec le chœur Vocissimo, il participe comme baryton solo au festival de Sylvanès. En 2017, il interprète le Requiem de Fauré (dir. Frédéric Baudry). En 2019, il chante Vivaldi à Notre-Dame de Versailles avec l’Ensemble Jubilate puis aux Offenbachiades de Jean-Christophe Keck à Briançon.

 

Suzanna Sonia MENEN Sonia Menen se forme au conservatoire de Toulouse, et auprès de Leontina Vaduva, Rie Hamada, Gabriel Bacquier, Andrew Schroeder, Anne Le Bozec, Jean-Marc Bouget, Claudine Ducret, Didier Laclau-Barrere. Elle incarne les rôles de Papagena (La Flute Enchantée de Mozart) avec la Fabrique Val de Loire à Orléans, Micaela (Carmen de Bizet), Zerlina (Don Giovanni de Mozart), Eurydice (Orphée aux enfers d’Offenbach), ainsi que le soprano solo dans des œuvres telles que le « Requiem » et la « Messe en ut » de Mozart, « Petite messe » et « stabat Mater » de Rossini ou encore la « Nelson Messe » de Haydn. Sonia remporte le 2eme prix Opéra femme au concours “Opéra en Arles” 2016, est lauréate du Prix Jeune Espoir au concours de chant de l’UPMCF en 2012 et du 2ème prix opérette au Concours International de Chant de Marmandes en 2013. Récemment, elle a fait ses débuts au théâtre du Capitole de Toulouse dans le rôle de Lydie/« Pénélope » de G.Fauré

 

Le Conte Jean-Fernand Setti poursuit sa formation d’Art Lyrique au sein de l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris dans la classe de monsieur Jean Philippe Courtis où il obtient en 2016 une validation de son passage en diplôme supérieur avec l’unanimité des jurys. Il se perfectionne auprès d’Yves Sotin, professeur de chant au CNSM de Paris, Jean Pierre Furlent, Ténor en carrière Internationale, Charlotte Gauthier, sa chef de chant et accompagnatrice référente ainsi que tous les intervenants internationaux de l’Opéra Studio Canto basé à Toulouse.
Il interprète sur scène différents rôles mozartiens : Don Giovanni, Leporello (Don Giovanni), Comte Almaviva (Les Noces de Figaro), Don Alfonso (Cosi fan tutte). En 2015, il participe au concours De Canari en Corse, il y obtient le Prix des Jurys. En 2017, il se produit à l’Opéra de Metz dans les rôles de Benoît et Alcindoro, dans La Bohème de Puccini. Il retourne à L´Opéra de Metz pour Angelotti en Janvier 2019 et Zuniga dans Carmen en juin 2019, et débutera aux théâtres de Caen et Rouen de nouveau en Angelotti en 2020. Il chantera au Capitole de Toulouse dans Pélléas et Mélisande, dans le rôle du médecin en 2021, et interprètera le rôle du Toréador dans Carmen à l’opéra de Bordeaux et à la Monnaie à Bruxelles. Il sera Escamillo au Grand-Théâtre de Bordeaux au printemps 2021.

 

La Comtesse Lucie Emeraude Après obtention d’un master en musicologie à l’université de Bordeaux, Lucie se forme en chant auprès de Lionel Sarrazin depuis 2011. Depuis 2016, elle poursuit sa formation vocale avec Maryse Castet, professeur au CNR de Bordeaux, et Mariam Sarkissian. Elle se perfectionne auprès de chefs de chant tels que Jean-Marc Bouget (Opéra de Paris), Phil Richardson (Opéra de Paris), Salvatore Caputo (Opéra de Bordeaux), Iñaki Encina Oyón (Opéra de Paris, Madrid, Lille…) à l’Académie Baroque Internationale du Festival du Périgord Noir, ainsi qu’à l’Opéra Studio Canto.
Elle incarne sur scène des rôles tels qu’Adina (L’Elisir d’Amore), Belinda (Didon et Enée), Eurydice (Orphée aux Enfers), Violetta (La Traviata de Verdi). Depuis 2017 Lucie se produit avec le chœur de Radio France notamment au Théâtre des Champs Elysées, aux Chorégies d’Orange, à la Maison de la Radio. Au concert, elle chante le Requiem de Verdi à la cathédrale de Bayonne, le Requiem de Mozart à la cathédrale de Auch, le Messie de Haendel à la cathédrale de Bordeaux, la messe en Ut de Mozart au Festival La Voix à Quintin, et dans le cadre du Festival international de chant choral Eufonia, Carmina Burana de Orff au Palais des Sports de Bordeaux.

 

Sophie de Guerry commence le chant à la Schola Cantorum de Paris. Elle entre au conservatoire Maurice Ravel dans la classe d’Isabelle Guillaud. Elle se forme au chant auprès de Lionel Sarrazin, puis Yann Toussaint (CNSM de Paris), Mariam Sarkissian, et se perfectionne auprès de chefs de chant tels que Phil Richardson (Opéra de Paris). Elle obtient la Licence Musique et Dramaturgie à l’Université Paris VIII.
Elle chante les Bacchianas Brasileiras de Villa-Lobos, chante en tant que soliste le Gloria de Vivaldi avec le Chœur et Orchestre de Science Po. Sur scène, elle interprète les rôles de Cherubino dans Les Noces de Figaro de Mozart, de l’Esprit, La Deuxième sorcière et la Suivante dans Didon et Enée de Purcell, L’Opinion Publique dans Orphée aux Enfers d’Offenbach, La Deuxième Dame dans La Flûte Enchantée de Mozart, Giannetta dans L’Elixir d’amour de Donizetti, ou encore Flora et Annina dans La Traviata. Elle se produit dans des ensembles vocaux à l’Amphithéâtre Bastille et au CRR de Paris. Elle suit une formation théâtrale au Centre de Danse du Marais et se perfectionne à l’Ecole du Jeu, ainsi qu’auprès de metteurs en scène tels qu’Hervé-Claude Ilin, Côme de Bellescize ou encore Carmelo Agnello. Elle chante en soliste en octobre 2020 lors du Concert Solidaire Unisson à l’Opéra Comique.  

 

Axel GALLOIS Après avoir étudié le chant lyrique et le théâtre à Paris, il intègre les chœurs de l’Orchestre de Paris puis entame rapidement sa carrière soliste. Spécialisé dans les rôles de fantaisistes dans l’opéra (Bobinet dans “La vie parisienne”, le caissier dans “Les brigands” d’Offenbach…), il est également comédien, membre de l’Actors Studio. Il apparaît au théâtre comme à l’écran dans de nombreuses séries (Série TF1 « Pour Sarah », « Stu my name is Stu »…)

 

 

Mise en scène Hervé-Claude ILIN

Herve Claude Ilin

Hervé intègre l’École Supérieure d’Art Dramatique (ESAD), où il y enseignera plus tard.  Il fait ses premiers pas d’enseignant et de metteur en scène à la salle Marguerite Duras d’Antony. En même temps, il suit des études d’Anglais à la Sorbonne.
Dès 2006, Hervé-Claude est invité par Antoine Carrance, à rejoindre la liste des professeurs du Centre de Danse du Marais, où il concentre désormais l’essentiel de son activité pédagogique et artistique. En 2014, il est mis en scène par Vincianne Regattieri dans un Roméo et Juliet élisabéthain déjanté. Il met en scène de très nombreuses pièces, classiques ou contemporaines.

 

Jeanne Vallee Pianiste

Piano Jeanne Vallée  Jeanne obtient son prix de piano et d’accompagnement à l’unanimité en 2007 et 2009. En 2010, elle entre au pôle supérieur de Toulouse où elle se perfectionne dans l’art d’accompagner les chanteurs grâce à notamment Christophe Larrieu, chef assistant et chef de chant au théâtre du Capitole. Dans ce même théâtre, elle est pianiste dans l’orchestre pour l’opéra « Der Jasager » de Kurt WEILL, e chef de chant dans « L’enfant et les sortilèges » de Maurice RAVEL, productions en partenariat avec le conservatoire ; et joue la partie d’orgue dans « Don Carlo » de Giuseppe VERDI. En 2013 elle entre au CNSMDP où elle obtient une licence d’accompagnement en 2106 et en un master de direction de chant mention très bien à l’unanimité en 2018. En 2017, elle remporte le premier prix et le prix du public au concours « Scène lyrique » de Cahors avec le spectacle « Les Catadivas » ; le prix Gabriel Fauré /Déodat de Séverac avec le ténor Kaëlig Boché au concours de mélodie française de Toulouse. Avec ce même chanteur, elle est lauréate de l’académie Orsay/Royaumont en 2020-2021. Jeanne est accompagnatrice des classes de chant du CRR de Reims depuis 2016.

 

Violon Aramis Monroy 

Aramis Monroy est un jeune musicien Franco-Mexicain. Il commence le violon à l’âge de 5 ans avec Serge Dutrieuxpuis poursuit ses études au conservatoire Hector Berlioz à Paris avec Dominique Juchors.
Diplomé du CRR de Paris, il part étudier dans la classe d’Ann-Estelle Medouze (Supersoliste de l’Orchestre National d’Île-de-France) au Pôle Sup’93.Il se perfectionne ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris auprès de Jean-Marc Phillips-Varjabédian (Trio Wanderer).Il suit les conseils, aussi bien en musique classique qu’en musiques actuelles, d’Alexis Cardenas, Vincent Ségal, Nicolas Dautricourt, Patrice Fontanarosa, Naaman Sluchin, Magik Malik, Fabien Boudot.

Aramis participe en tant que tuttiste, chef d’attaque ou encore soliste à de nombreux orchestres, notamment :
l’Orchestre National d’Île-de-France, l’Orchestre National de Bretagne, l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, l’Orchestre des Jeunes d’Île-de-France, l’Orchestre de Lutetia …
Aramis intègre en 2014 la compagnie de théâtre le Grenier de Babouchka, où il officie en tant que violoniste de scène dans les pièces « Cyrano de Bergerac » (TTT Télérama) et « Le Cid », dans des mises en scène de Jean-Philippe Daguerre (4 molières 2018). Grand passionné de toutes les musiques, Aramis étudie aussi le piano et la batterie et se produit régulièrement dans différents projets au styles éclectiques. Il est le batteur du groupe de rock « Ptit Rockeur Trio », violoniste pour El Mariachi Mezcal (musique mexicaine),pianiste, violoniste et arrangeur pour « Cathy Cardie », violoniste pour la chanteuse Nabila Dali (musique berbero-celtique), ou encore batteur pour La Famiglia Rubinetti, groupe de cumbia/klezmer.Habitué des studios, Aramis participe à des nombreux enregistrements (MC Solaar, Jean-Louis Aubert, Tom Frager,Cyril Mokaiesh, Arcadian, Jehro …)
Aramis joue un violon en bois d’arbre véritable, gracieusement prêté par la fondation Maman&Papa.

Violoncelle Florence Hennequin, entre à l’Orchestre Régional de Bretagne après avoir terminé ses études supérieures au Conservatoire National de Paris.  Après six années de musique symphonique, elle regagne la capitale pour ouvrir son horizon musical : de l’Opéra de Paris à l’orchestre National de Lille, en passant par le théâtre musical à Chaillot, puis l’Opéra Comique aux cotés de Jérôme Savary.

À l’Olympia, elle accompagne Johnny Hallyday, Ben Harper, Asa… Au théâtre Mogador, elle joue « Le Roi Lion », « Le bal des vampires », mis en scène par Roman Polanski. Elle accompagne les Comédiens-Français au studio-Théâtre de la Comédie Française dans « Cabaret Boris Vian », ainsi que « Dialogues de Géants », joue « A Flowering Tree » de John Adams au Théâtre du Châtelet, puis se produit dans le spectacle de danse « Corps pour Corps », Hip-hop et musique baroque, en tant que violoncelle solo de l’ensemble Manifesto.
Après une tournée au Japon, elle interprète « Elémentaire mon cher » de Thierry Boulanger à l’Opéra Bastille, puis le très étonnant spectacle « Parce que j’en avais besoin » mis en scène par Françoise Gillard de la Comédie Française. Elle termine la saison dernière par le Musical « Ghost » au théâtre Mogador. Parmi ses projets, deux concerts en sonate à la Philharmonie de Paris, puis aux côtés de la violoniste Line Kruze, dont elle a enregistré l’album.  Elle interprétera le spectacle « Brel » avec Arnaud Askoy et Roland Romanelli.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.