Marc PANTILLON

Spécialité Pianiste
Liens :

Issu d’une famille de musiciens neuchâtelois bien connue, Marc Pantillon a grandi dans un milieu baigné de musique et c’est tout naturellement qu’il aborde, dès son plus jeune âge, l’étude du piano sous la houlette de ses parents: il n’aura d’ailleurs pas d’autre professeur jusqu’à son examen de diplôme, qu’il passe à l’âge de vingt ans. Titulaire d’une bourse Migros, il part à Vienne poursuivre ses études de piano chez Hans Petermandl à la Hochschule für Musik, y recevant la virtuosité ” avec distinction ” en 1983. La même année, il est très remarqué lors de la finale du concours Bösendorfer dans cette même ville.

Il a la chance de pouvoir ensuite se perfectionner auprès du grand pianiste Paul Badura-Skoda, qui s’intéresse à lui, le poussant à envisager sérieusement la carrière de soliste, dont le coup d’envoi sera en 1987 le Prix de Soliste de l’Association des Musiciens Suisses.
Depuis lors, il se produit très fréquemment, aussi bien en récital que comme soliste avec orchestre, il est également un chambriste très demandé. Marc Pantillon consacre beaucoup de son énergie à l’enseignement, au Conservatoire de Neuchâtel (maintenant rattaché à la HEM de Genève) où il a depuis plus de 25 ans sa classe de piano, ainsi que comme responsable de la classe de master d’accompagnement au Conservatoire de Lausanne, devenu (HEMU).

Sur le plan discographique, Marc Pantillon a eu l’occasion d’enregistrer des compositeurs peu joués, auxquels sa curiosité l’a amené à s’intéresser, tels que Stephen HELLER (un choix de pièces pour piano paru chez Claves), Ignaz LACHNER (les six Trios), Julien-François ZBINDEN (l’œuvre complet pour piano) ou Mel BONIS (l’intégrale pour flûte et piano avec sa fille Anne-Laure), ce qui ne l’a pas empêché de graver de grands classiques qui lui tenaient à cœur, comme BACH, MOZART et BEETHOVEN (« Do Mineur », chez Gallo) ou plus récemment, chez Claves, BRAHMS (les op. 10, 117 et 118 pour piano d’une part, les deux Sonates op. 120 avec l’altiste Ettore CAUSA d’autre part) et BEETHOVEN (les sonates pour violoncelle et piano avec Sébastien SINGER).

Les saisons passées auront été marquées par l’intégrale des concertos de BEETHOVEN, donnés en deux soirées avec l’Orchestre Symphonique Genevois au Victoria Hall de Genève, dans la région neuchâteloise, à Besançon et à Pontarlier, ainsi que par la participation au festival des Jardins Musicaux, donnant à Marc Pantillon la possibilité d’explorer de nouveaux répertoires (par exemple le “Sextett” ou “City Life” de Steve REICH, “Rhapsody in blue” avec l’Orchestre des Jardins Musicaux, ou encore, à 2 pianos avec son collègue anglais Jonathan Higgins, la “Music for a summer evening” de CRUMB, “Le Sacre du Printemps” et le concerto de STRAVINSKY, les Variations Paganini de LUTOSLAVSKY, ou enfin “Harold en Italie” et la sonate de CHOSTAKOVITCH avec Bruno PASQUIER, alto).

On notera également ses engagements avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne sous la direction de Christian ZACHARIAS dans la “Petite Symphonie Concertante” de Frank MARTIN et “Aubade” de POULENC.

Passionné de botanique et d’ornithologie, Marc Pantillon s’est établi à Môtiers, dans les montagnes neuchâteloises, pour la qualité de vie qu’offre une campagne encore très naturelle, et dont les forêts n’ont probablement guère changé depuis l’époque où Jean-Jacques Rousseau y herborisait…

Programmation
avec Marc PANTILLON

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.