Editorial 2018

Fêter les 10 ans du Festival, c’est fêter tous les concerts que l’on a réussi à présenter à Montperreux depuis le début de cette belle aventure. On peut remercier les compositeurs tels que Mozart, Rossini, Ravel, Schubert, Rachmaninov, Britten, Piazzola… On peut citer aussi la liste très impressionnante d’interprètes et collaborateurs qui nous ont rendu visite. On peut également se vanter de beaux articles dans la presse locale et régionale, d’être passé à la télévision, évoquer toutes les standing ovations… Tout ceci me remplit de bonheur.

Mais, au-delà des applaudissements, après les paillettes et le succès incontestable que représentent les concerts, les stages et les représentations scéniques du Festival Lyrique, il y a une autre dimension à fêter absolument: le Festival a beaucoup contribué à tisser de nouveaux liens humains dans notre communauté et ce tissage repose sur l’altruisme, la générosité, le bénévolat et le partage (Ah, ce mot partage est tellement sousestimé !). Si la musique fait vibrer les murs de l’église Sainte Marie-Madeleine, c’est l’expérience humaine qui fait vibrer nos coeurs.

Les excellents artistes que nous accueuillons cette année vous donneront pleinement l’occasion de méditer sur la puissance du partage musical. Beaucoup d’entre eux reviennent pour la deuxième fois, la troisième fois, voire la dixième fois ! Mais ceci ne m’étonne pas vraiment, car nous savons comment recevoir à Montperreux – avec une figure humaine !

Je vous souhaite un excellent festival.
Bon anniversaire et longue vie au FLM !

Stuart Patterson,
Directeur artistique.